Glossaire de gemmologie

Perles de l'ormeau
perles baroques colorées produites par un mollusque comestible univalue qui a une coque en forme d'oreille prisé pour sa doublure multicolore mother-of-pearl. Ceux-ci se trouvent en Amérique, Nouvelle-Zélande et les eaux japonaises. Rarement sphéroïde, ils sont généralement aplatis et l'oreille ou de forme à dents
Absorber
à prendre (par exemple, une substance) ou de prendre ou obtenir de l'énergie à partir de l'énergie rayonnante (par exemple, la lumière)
Spectre d'absorption
le motif de lignes noires verticales, des bandes ou des zones d'absorption (large), vue lorsque la lumière qui a été transmise ou réfléchie à partir d'une pierre précieuse est dispersée en ses composantes spectrales et examiné en utilisant un instrument tel qu'un spectroscope.
Adamantin
voir le lustre
Adularescence
l'éclat bleu-blanc ou laiteux caractéristique (Schiller) Moonstone
Allochromatic
lorsque l'élément de transition est présent seulement comme une impureté mineure dans le matériau de bijou, le matériau est allochromatic (allo = autre; chroma = couleur)
Alluvion
terme général utilisé pour les dépôts couramment de débris rocheux (dépôts alluviaux) qui ont été transportés par l'eau qui coule et fixées dans ruisseau, rivière, inondation lits simples ou lac.
Amorphe
voir non cristalline
Anisotrope
voir doublement de réfraction
Principe d'Archimède
Principe d'Archimède indique que lorsqu'un corps est immergé dans un liquide, puis la poussée vers le haut du liquide sur le corps est égale au poids du liquide déplacé. (La détermination de la densité par la méthode de pesée hydrostatique est basé sur ce principe)
Pierres artificielles
cristaux synthétiques qui ont aucune contrepartie naturelle (par exemple, les simulants de diamant: titanate de strontium et de YAG)
Traitement artificiel
l'amélioration de l'apparence d'une substance par chauffage, la coloration, revêtement, imprégnation, l'irradiation laser de forage ou
Pierres précieuses assemblés
une gemme constitué de deux ou plusieurs parties qui ont été cimentées ou fusionnés ensemble pour former une seule pierre
Astérisme
astérisme est un effet de réflexion, généralement quatre ou six rayons, à partir de fibres alignées ou cavités fibreuses dans une pierre qui a été coupé en cabochon avec les inclusions orientées parallèlement au plan de la ceinture
Aventurescence
forte réflexion pailletée de lumière à partir de plaques ou de flocons d'une autre minérale inclus dans la pierre (par exemple, comme on le voit dans le verre aventurine, le quartz aventurine, aventurine feldspath (Sunstone))
Axe de symétrie
l'un des éléments de symétrie, un axe de symétrie est une ligne imaginaire passant par le centre d'un cristal, sur lequel le cristal peut être tourné de manière à présenter le même aspect 2, 3, 4 ou 6 fois dans une rotation complète (c.-à- , un visage semblable occupe un poste similaire, plus d'une fois dans une rotation complète)
Les perles baroques
nom appliqué à perles, à la fois naturelle et cultivée, blister ou un kyste,
qui sont de forme irrégulière
Basalt
basalte, roche ignée extrusive le plus commun, est une roche sombre, fine composée essentiellement de feldspath et de pyroxène noir (avec ou sans olivine). Il ya un certain nombre de variétés qui sont classés en fonction de variations dans la texture, la structure et le contenu minéral
Pierres biaxes
dans les systèmes orthorhombique, monoclinique et triclinique, il existe trois axes cristallins de longueurs différentes. La double réfraction se produira dans la plupart des directions, mais il y aura deux axes optiques (directions de réfraction simple) qui diffèrent en orientation dans chaque espèce de gemme distincte. les minéraux appartenant à ces systèmes sont appelés biaxiaux. (Dans le système orthorhombique, les axes optiques sont également inclinés vers le `` c '' (axe vertical principal), tandis que dans le système monoclinique et triclinique, il n'y a pas de relation directe avec les axes cristallins.)
Biréfringence
(également dénommé double réfraction / RD) est la biréfringence de la quantité de la double réfraction d'une pierre précieuse anisotrope exprimée comme la différence entre les indices de réfraction à la séparation maximale
Perles Biwa
perles sans noyau de culture (souvent ovales ou baroques de forme au Japon) d'élevage sur les rives du lac Biwa au Japon. Les perles sont cultivées dans de grands moules d'eau douce par l'insertion de petits fragments de manteau dans le corps du moule
Défaut
terme général pour un défaut qui affecte la surface d'un bijou. Une tache est généralement causé par les activités humaines, que ce soit alors que le bijou est coupé ou alors qu'il est porté dans les bijoux. Égratignures, piqûres, abrasions et sont les types les plus courants de défaut
Perles blister
perles qui sont couverts d'un seul côté par une couche nacrée qui a grandi sur un irritant, en contact avec la coquille de mollusque. Lorsque ces perles sont extraites, la zone qui était en contact avec la coque est nu de nacre. En conséquence de ce côté nue est généralement adoucies et caché par le réglage
Éclat
brillance est la quantité totale de lumière réfléchie en interne qui est renvoyée à l'oeil à partir de la pierre précieuse. Alternativement, il peut être exprimé comme la luminosité (la vie) d'une pierre précieuse, comme déterminé par la quantité de lumière réfléchie vers l'œil de l'arrière de facettes de la pierre
Fragilité
fragilité est définie comme une faiblesse dans une pierre précieuse qui, malgré sa dureté, il est susceptible de se fracturer, des lésions (par exemple, le zircon traité thermiquement)
Oeil de chat
voir chatoyancy
Centre de symétrie
l'un des éléments de symétrie, un centre de symétrie est présent lorsque chaque face du cristal parfait est diamétralement opposé un visage similaire sur l'autre côté de la glace (c.-à chaque visage a un autre visage qui est similaire, opposée et parallèle)
Chatoyance
un effet de réflexion des inclusions fibreuses parallèles orientées ou des cavités (œil de chat). La seule traînée de lumière apparaît perpendiculairement à la direction des inclusions et elle est mieux vue sous une seule source de lumière aérienne avec des pierres qui ont été taillées en cabochon
Chelsea couleur évaluateur
l'instrument constitué d'une combinaison de filtres, est construit de telle sorte qu'il permet seulement deux sections étroites du spectre pour être visible à travers elle: le rouge profond (près 690nm) et le vert-jaune (près 570nm). Il est utile en indiquant la présence de chrome ou de cobalt dans certaines pierres précieuses, pour la détection de (chrome) en pierres colorant et pour séparer des matières précieuses de leurs imitations communs. Rappel: Utiliser comme un signe d'avertissement. Preuve en est dépendant d'autres tests
Chromophore
(colorant). La partie de la molécule responsable de la couleur d'un composé. Il est présent comme constituant essentiel dans la composition chimique des calculs idiochromatiques ou comme impureté accidentelle dans les calculs allochromatiques
Clarté
terme utilisé pour décrire la relative liberté de toute erreur ou irrégularité (inclusions) interne dans un bijou. La définition peut également être étendue pour inclure les défauts de surface (imperfections) lors de l'examen du degré de pureté de la pierre
Bandes de couleur
bandes à peu près parallèles de couleur visibles sur la surface des cristaux ou dans les structures internes de pierres (indicatifs de phases de croissance causés par des différences de produits chimiques disponibles, les liquides, la température, la pression et d'autres facteurs)
Couleur de gemmes
une perception visuelle des constituants dans lesquels la lumière blanche peut être séparée (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet) ainsi que la sensation de violet qui ne se retrouve pas dans le spectre du soleil. La couleur est décrite par la teinte, la saturation et le ton. La couleur du corps d'une pierre précieuse est dérivée de la lumière par laquelle elle est vue ainsi que de l'absorption de certaines longueurs d'onde de la lumière visible. La couleur peut également être causée par la dispersion, l'interférence de la lumière et la fluorescence
Color zoning
zonage couleur se développe au cours de la croissance du cristal en raison de concentrations d'impuretés incompatibles. Les variations de couleur (bandes ou zones) sont normalement visibles à suivre les faces cristallines existants
Éléments colorants
Absorption sélective de lumière due à la présence des éléments de transition (chrome, le cobalt, le cuivre, le vanadium, le manganèse, le fer, le nickel, le titane) en pierres et idiochromatic allochromatic
Compact
compacte a une signification similaire à massif et est appliquée en particulier lorsque les cristaux ne montrent aucun signe de particules structurelles (par exemple, FME-grain jade jadéite)
Pierre composite
voir pierre assemblé
Perles Conch
perles roses: perles obtenues à partir de la grande conque, un mollusque univalve trouvés au large de la côte de la Floride, golfe de Californie et le Mexique. Ces perles sont normalement rose (rose orange ou blanc) en couleur et sont caractérisées par un manque de revêtement nacré
Conchoïdale
voir la fracture
Contactez-moi tamorphic
la recristallisation de la teneur en minéraux des roches préexistantes dans ou proche de la zone de contact due à la présence de magmas
Double contact
un type de cristal jumelage dans laquelle les individus sont en contact le long d'un plan commun (le plan twin). Les deux parties de tels cristaux sont tellement liées que si une partie est tournée de 180 ° (un demi-tour) autour d'un axe (l'axe double), puis les deux moitiés feraient la forme du cristal individuel. Le jumeau de contact existe sous deux formes: contact unique double où moitiés 2 d'un cristal sont dans l'ordre inverse de sorte que si la moitié est tourné 180 ° sur le plan de joint, la forme du cristal normale est obtenue; répétée, des jumeaux ou un polysynthétiques lammelar type de cristal jumelage comprenant une série de jumeaux de contact souvent dans des plaques très fines. Ceux-ci sont disposés dans une orientation opposée à leurs voisins immédiats (par exemple, que l'on trouve dans le corindon et de feldspath). Voir aussi les jumeaux interpénétrant
Angle critique
l'angle d'incidence où un rayon de lumière qui se déplace d'une optique plus dense et à moyen rare est réfractée à 90 ° à la normale (à savoir, il parcourt la surface des deux milieux en contact). Remarque: toute augmentation de cet angle d'incidence causerait le rayon réfracté à revenir dans le milieu d'origine où il serait respecter les lois de la réflexion (ie, il serait totalement réfléchie intérieurement.)
Cryptocristalline
(crypto = caché). Terme utilisé pour décrire matériau constitué d'un nombre immense de petits cristaux souvent sous-microscopiques formant une masse ininterrompue. Le cristal agrégat de sous-microscopique peut apparaître amorphe à l'œil nu
Cristal
un cristal est un solide chimiquement uniforme avec une structure atomique interne ordonnée et forme extérieure délimitée par avion disposés symétriquement visages (à plat)
La forme cristalline
une forme cristalline se compose de tous ces visages qui sont également liés aux axes cristallographiques (par exemple, pyramide, prisme, pinacoïde, dôme)
Cristal habitude
les formes de cristaux (forme, ainsi que les caractéristiques de surface) dans laquelle les minéraux se produisent habituellement sont appelés leurs habitudes de cristal
Inclusions de cristal
inclusions de cristal sont identifiables par leur présentant des coins relativement angulaires et des bords relativement droites. Bords irréguliers et des formes légèrement arrondis sont également entretenus avec raison de la réabsorption des inclusions. (inclusions de cristal apparaissent habituellement en relief sur le fond de l'hôte lorsqu'il est vu sous un éclairage sur fond noir. Ils peuvent être vérifiées en utilisant polariseurs croisés.)
Cristal symétrie
la symétrie du cristal se réfère au modèle équilibré de la structure atomique. Elle est la reproduction précise (aspect de répétition) de faces cristallines (semblables bords, coins) indiquant l'agencement ordonné interne de la substance.
Cristalline
matériau cristallin, par définition, est un minéral solide dont des ions, des atomes ou molécules sont agencés de façon ordonnée. Dans la pratique, le terme est souvent utilisé pour décrire des substances possédant la structure régulière et propriétés directionnelles, mais pas nécessairement la forme géométrique extérieure
Axes cristallographiques
ce sont des lignes imaginaires de longueur indéfinie qui traverse le
cristal idéal dans certaines directions définies par rapport à la symétrie du cristal. Elles se croisent au centre du cristal en un point appelé à l'origine. (Ce sont des lignes de référence à partir duquel on peut mesurer les distances relatives et les inclinations des différents visages.)
Les perles de culture
perles de culture sont des formations nacrés entièrement ou partiellement causées
par l'intervention de l'organisme humain à l'intérieur des mollusques productives. Cela vaut pour les perles de culture avec ou sans un noyau
Perles de kyste
une perle qui a formé dans le corps du mollusque de perles et est forme sphéroïde
L'inclusion dendritique
Remplissage de fissures en forme d'arbre ou de mousse (où des inclusions de matériaux différents peuvent former une rupture - généralement de l'oxyde de fer).
Divitrify
pour priver d'éclat vitreux et translucide. (Dans le cas du produit en verre appelé méta jade - est par le développement d'une cristallisation naissante)
Dichroscope
l'dichroscope est un instrument qui permet les effets pléochroïques de minéraux de pierres précieuses à observer, deux couleurs ou nuances de couleur à la fois
Diffraction
la diffraction de la lumière est une forme spécialisée d'interférence de la lumière dans laquelle la lumière blanche est divisé (split) en ses composants comme la lumière passe à travers une petite ouverture ou lorsque les ondes lumineuses passent une arête entre substances réfractant différemment (par exemple, le jeu de la couleur vu dans opale précieuse)
Dispersion
la dispersion est la séparation (rupture) de la lumière blanche en couleurs spectrales par réfraction (la flexion de la lumière) lorsque la lumière passe à travers deux surfaces inclinées. Dans les gemmes, il est souvent appelé `` feu ''
Double réfraction
anisotrope - minéraux présentant des propriétés optiques directionnelles (p. ex. calculs dans les systèmes tétragonal, hexagonal trigonal, orthorhombique, monoclinique et triclinique)
Spectre électromagnétique
terme utilisé pour toute la gamme de longueurs d'onde d'énergie de rayonnement des ondes radio les plus longues à travers les longueurs d'ondes cosmiques extrêmement courts
Éléments de symétrie
les éléments de symétrie sont la manière de classifi-cation pour les systèmes sept de cristal. Ils sont des dispositifs qui nous permettent de séparer et de décrire les différents types de la forme des cristaux. Ils comprennent un plan de symétrie, un axe de symétrie et un centre de symétrie (voir les définitions sous différentes listes)
Eluvium
dépôts éluviaux se composent de débris rocheux (gravier) qui a été érodée (résisté out) à partir de la roche hôte et reste in situ (en place) sans subir de transport dans les rivières
Émettre
pour donner éteint ou hors (par exemple, la lumière)
Énantiomorphisme
la structure moléculaire de quartz qui donne lieu à la croissance de la spirale gauche et à droite de quartz, et de sa polarisation circulaire. (Note: Le placement des petits visages auxillary qui sont souvent visibles sur la forme de l'aide externe identifient l'impartialité gauche ou à droite du cristal)
Amélioration
voir traitement artificiel
Inclusions épigénétiques
poster inclusions contemporains. Ceux qui a eu lieu après la formation du cristal hôte. Ceux-ci comprennent divers types de fissures et inclusions minérales formées par exsolution (par exemple, la soie de rutile dans le corindon); pour ne pas mentionner l'huile / opticon, etc., des restes de fracture remplie de pierres précieuses.
Exsolvée
l'unmixing de minéraux. Certaines paires de minéraux forment des solutions solides à des températures élevées et deviennent instables à des températures inférieures. Lorsque ceux-ci refroidissent lentement un minéral peut être forcé à sortir lorsque la structure hôte refroidit et se contracte, serrant littéralement impuretés dans les espaces vacants où ils cristallisent (par exemple, l'aiguille de rutile (de soie) en corindon)
Extinction
extinction est l'absence de lumière de retour à l'oeil. Cela provoque la pierre d'être sombre et manque de billiance
Noms Facet
gemmes facettes ont une couronne (partie supérieure au dessus de la ceinture), une table (la facette de centre de la couronne), une ceinture (la section de la pierre avec le plus grand périmètre ou limite extérieure), un pavillon (la partie située en dessous de la ceinture ). Tous les autres aspects peuvent varier dans leur taille, la fréquence ou même l'existence en fonction du style de coupe utilisé. Par exemple, dans le (émeraude) de l'étape coupe près pierres la colette (petite facette à la base du pavillon) est remplacé par une ligne de quille (longue ligne étendant le long du centre du fond du pavillon)
Faux clivage
voir adieu
L'inclusion de Plume
un plan de minuscules cavités qui apparaissent normalement comme une multitude de sections fines en forme de tige de canaux d'intercommunication (habituellement remplie de liquide).
Fibreux
Nom donné à la matière où les cristaux constitutifs sont en forme d'aiguille (par exemple, l'amiante, jade néphrite)
Inclusions d'empreintes digitales
ceux-ci peuvent aussi peuvent être connus comme des plumes de guérison et se composent de l'interconnexion des réseaux de canaux et de gouttelettes liquides remplis ressemblant à une empreinte digitale. Habituellement, le résultat de solutions minérales filtrer progressivement dans une fissure préexistante dans un cristal déjà formé, et la guérison de la fissure. L'autre situation où de telles fonctions peuvent se produire est durant le traitement thermique de la chaleur. Les empreintes digitales sont courantes dans rubis traités
finition
finition se réfère à la qualité de la gemme de facettes et est jugé par le degré de brillance, la régularité et la planéité de chaque facette
Fluorescence
fluorescence est l'émission de lumière visible par les pierres précieuses qui ont été exposés à des rayonnements visibles ou invisibles de longueur d'onde plus courte (de l'énergie ultérieure)
Fracture
fracture est une puce irrégulier ou rupture dans une pierre
Gemme
une pierre précieuse de toute nature, taillé et poli pour l'ornement (perle est une exception notable à cette dernière exigence). Un bijou, par définition, est celui qui possède la beauté, la durabilité et la rareté
Verre
la vitre du terme est appliqué à des substances qui sont créées par la fusion et refroidissement rapide des substances minérales, ce qui entraîne la formation d'un matériau amorphe. Le verre peut être artificiel (synthétique, parfois appelée pâte) ou, plus rarement, par exemple, naturel, de l'obsidienne (de verre volcanique), tectites (pensé pour être produits splash météoriques)
Granit
granit est une couleur, roche ignée intrusive lumière à gros grains composée essentiellement de quartz, feldspath et le mica
Croissance baguage
bandes claires et plus foncées en lignes droites à angle qui suivent le modèle structurel du minéral
Habitude
la forme caractéristique dans laquelle un minéral se produit le plus souvent. Habit comprend non seulement la forme extérieure couramment adoptée par le minéral, mais aussi des effets de surface typiques ainsi
Hackly
voir la fracture
Halo inclusion
cristal inclusion entouré par une fissure (s) de stress. Ceux-ci peuvent aussi ressembler à un papillon avec deux ailes émanant du cristal inclus (ce qui est généralement le zircon)
Dureté
la dureté est le pouvoir d'un minéral de résister aux rayures (abrasion). Voir aussi l'échelle de Moh
Guérir fissures
crevasses cicatrisées (fissures ou des clivages) où un liquide est entré dans la pause et le cristal a grandi ensemble. Souvent parties du fluide sont piégés dans les cavités et les canaux provoquant motifs de plumes ou d'empreintes digitales comme (parfois teinté de fer)
Teinte
teinte fait référence au nom de la couleur elle-même: les sensations spectrales pures de rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet et leurs variations. La teinte fait également référence à la sensation de violet (entre le rouge et le violet), qui ne se trouve pas dans le spectre du soleil
Hydrothermale
roches fixées, généralement dans les dernières étapes de la consolidation ignée du magma riche en eau et d'autres substances volatiles. Les veines hydrothermales riches en minéraux de filtration de solutions à travers les lacunes et les fissures dans les roches sédimentaires et la forme cristalline cavités bordées dans la roche
Idiochromatic
lorsque l'élément de transition est un constituant essentiel dans une pierre précieuse, le matériau de bijou est idiochromatic (idio = auto, chroma = couleur)
Cellule d'immersion
petite cellule de verre pour contenir des liquides appropriés. Le principe derrière utilisant une cellule d'immersion est que l'indice de réfraction du liquide est à la pierre, le plus il sera facile de voir dans la pierre. Presque tout liquide incolore, même de l'eau, permettra de réduire la réflexion de surface, et de rendre la visualisation des inclusions beaucoup plus facile
Sur place
matériau rencontré dans la position où il a été formé ou déposé est dit être trouvé in situ (littéralement en place)
Inclusion
terme général pour toute erreur ou irrégularité dans un bijou. Les inclusions peuvent être divisés en trois types différents: solide cristallin à la fois (par exemple, le zircon en saphir) ou non cristalline (par exemple, verre naturel dans le péridot) sont possibles. Cavités-ci peuvent se former au cours de la croissance des gemmes d'accueil (des inclusions primaires), ou plus tard (inclusions secondaires). Chaque type peut être rempli avec une combinaison de liquide, de gaz et ou solide. Ceux avec deux ou plusieurs phases sont appelées polyphasique. Zonage croissance phénomènes couleurs et de jumelage sont deux exemples de phénomènes de croissance
Infrarouge
des moyens infrarouges ci-dessous en rouge et cette gamme de rayonnement commence avec des longueurs d'onde plus longue que la 700nm de lumière rouge sont. Le rayonnement infrarouge est généralement connu comme la chaleur, car elle produit une sensation de chaleur quand il frappe notre saut
Interférence
où deux rayons voyageant dans le même chemin, mais en opposition de phase (étape), gêner mutuellement avec l'autre provoquant soit l'extinction totale de la lumière ou de la pré-dominance de une ou plusieurs couleurs
Des figures d'interférences
ce sont des effets optiques vus lors d'un double réfraction minéraux sont vus à travers faces parallèles en faisceau convergent de la lumière polarisée. Ils offrent des informations utiles concernant le caractère optique de la pierre
Jumeaux interpénétrant
un type de cristal jumelage dans lequel deux individus ont donc grandi ensemble qu'ils semblent avoir pénétré un de l'autre (produisant souvent croisées ou en étoile pierres)
Irisation
iridescence ou jeu de couleur décrit la couleur ou de la série de couleurs produite par des interférences ou de diffraction lorsque la lumière se reflète soit à partir de films minces ou de la structure unique de opale précieuse
Remplacement isomorphe
la substitution d'un élément chimique à un autre de la même valence dans la composition chimique. Cela se traduit par de grandes variations dans les propriétés physiques des membres de la série. Valency: de même nature chimique et de rayon ionique
Isotrope
voir réfraction seuls
Keshi perles de culture
perles d'eau douce naturelles non nucléées qui se forment dans un mollusque lorsqu'il est remis à l'eau après élimination d'une récolte de perles de culture non nucléées. Celles-ci ne doivent pas être confondues avec les poires à graines marines qui sont généralement beaucoup plus petites. Les «keshi» d'eau douce ne sont appelés ainsi que parce qu'ils ne sont pas non plus issus d'un noyau artificiel. Parfois appelées perles `` sans pépins '' pour faire la distinction avec les perles non nucléées. Voir aussi les perles Biwa
Perles Keshi (marins)
les Japonais appellent les perles de graine «keshi» (coquelicots). L'association ici est entre la petite taille des graines de pavot et les très petites perles naturellement formées
Konoscope
un polariscope équipé d'une lentille convergente qui contribue fortement faciliter la visualisation des figures d'interférences
Inclusions de lamelles
causée par jumelage polysynthétique. Peut apparaître comme des stores ou des poissons transparente ligne. Ils peuvent également apparaître pour répondre dans les angles (par exemple, en corindon, où se rencontrent les directions)
Sols latéritiques
matériau broyé (composée de fragments de roches et la végétation) qui est principalement dérivé de basalte décomposé (une roche sombre à grain fin volcanique riche en fer et en magnésium, ce qui est très ouverte aux effets de l'altération chimique dans un climat tropical)
Luminescence
Terme général désignant l'émission de lumière visible «froide» par une substance lors de l'acquisition d'un surplus d'énergie sous une forme ou une autre. Les cinq principes des phénomènes luminescents sont: la chimioluminescence (résultat d'un changement chimique), la tribo-luminescence (produite par friction), la thermo-luminescence (produite par la chaleur), la photo¬luminescence (produite par des radiations visibles ou invisibles d'énergie plus élevée / plus courte longueur d'onde) et cathodoluminescence (résulte de l'excitation avec un faisceau d'électrons dans une chambre à vide)
Lustre
lustre est la quantité et la qualité de la lumière qui est réfléchie par la surface de la pierre. Les termes suivants sont utilisés pour décrire lustres de pierres précieuses: métalliques: lustre élevé montré par les minéraux métalliques opaques. adamantine: haute réflectivité de la surface. vitreux: verre lustre comme typique d'une majorité des pierres précieuses. résineux: l'éclat typique de résines (doux avec une faible RI). cireuse: presque surface mate (parfois appelé grasse). grasse: grasse légèrement recherche résultant de la diffusion de la lumière par une surface rugueuse au microscope. nacrée: lustre de la perle / nacre. soyeuse: lustre fibreuse de la soie
Mabe (perles de culture)
composites perles blister cultivées dans lequel le noyau d'origine a été supprimé et remplacé par un cordon plus petit cimentés, et un morceau de nacre en forme de dôme collé à sa base pour couvrir la zone manquant de nacre
Magma
fondu (liquide) roche
Malléable
des moyens malléables étant susceptible d'être étendu ou en forme en battant avec un marteau ou par la pression des rouleaux
Man-made
un produit fabriqué par l'homme, par définition, est une qui a été synthétisée dans un laboratoire. (à synthétiser est de mettre ensemble ou combiner des éléments dans un ensemble complexe). Le résultat final peut être une pierre précieuse synthétique (par exemple, celui qui a un homologue naturel) ou d'une pierre précieuse synthétique (par exemple, une qui n'a pas d'équivalent naturel)
Massif
terme utilisé pour décrire le matériau qui possède la structure interne définitive d'un cristal, mais qui ne montre pas la forme géométrique vers l'extérieur. Cela peut être composé d'une unité (par exemple, le quartz rose) ou plus cristallines (par exemple, jadeite)
Mettalic
voir le lustre
Métamicte
le terme utilisé pour le matériel qui a souffert d'une panne d'un cristallin à un état amorphe en partie; commune en minéraux contenant des matières radioactives (par exemple, de type basse zircon)
Les roches métamorphiques
métamorphique (littéralement, changé en forme) roches sont formées de roches préexistantes principalement par l'action de la pression, de la chaleur et / ou l'introduction de nouvelles substances chimiques
Carat métrique (ct)
un carat métrique = un cinquième de gramme (0.20gr) ou 200 milligrammes (mg). Un carat métrique est l'unité de poids de toutes les pierres précieuses et perles de culture. Le poids est exprimé à deux décimales et les décimales sont souvent appelées `` points '', c'est-à-dire 1 carat métrique = 100 points
Microscope
un instrument optique constitué par une combinaison de lentilles qui produit une image agrandie d'un objet. Certaines des utilisations les plus importantes de grossissement: étude de l'inclusion (naturelle contre l'homme; mode de formation / croissance cristalline); Examen de surface (qualité de coupe (symétrie), polonais (conditions de facettes, firemarks); détection de pierres composites, l'identification des traitements artificiels; détecter la vulnérabilité aux dommages (par exemple, la présence de fractures et / ou le clivage); détecter doubler (SR vs .DR, peut aussi indiquer le montant de la biréfringence)
Minéral
un minéral inorganique est une substance d'origine naturelle ayant une composition chimique et des propriétés physiques qui sont constants dans des limites étroites. Sa structure est généralement cristallin
Lumière monochromatique
lumière monochromatique est la lumière de longueur d'onde seulement. La lumière monochromatique jaune standard utilisée pour les mesures de Réfractomètre est dérivée d'une lampe à vapeur de sodium. Cette compose en réalité de deux lignes d'émission très rapprochées, dont la valeur moyenne est 589.3nm
Inclusions multiphases
inclusions qui peuvent contenir du liquide et du gaz et / ou de cristaux
Nacre
une sécrétion produite par le manteau de certains mollusques qui forme les couches irisées à la fois la perle et la surface de la mère de perle dans la coquille de mollusque. Nacre est constitué de carbonate de chaux et cristalline d'un matériau organique appelé conchyoline
Nanomètres (nm)
unité de mesure de longueurs d'onde plus courtes du spectre électromagnétique (d'énergie rayonnante). 1 nanomètre = 1 millioneth partie d'un millimètre (1 / 1,000,000 nm), par exemple, la lumière visible se situe entre 700nm (rouge) et 400nm (violet)
Coupe maternelle
terme utilisé pour un style de coupe choisi pour la rétention de poids maximale. Ces pierres profondes coupées avec de grands pavillons nécessitent souvent
retaille pour atteindre de meilleures proportions
Cristal négative
cavités dans la gemme ayant une forme cristalline. Ces cavités ont été créés lorsque certaines zones ont progressé à un rythme plus rapide que les autres régions, la formation et enfermant un vide ou lorsque l'inclusion de cristal d'origine a été dissous sur (cristaux négatifs apparaissent souvent plus léger que leur hôte sous un éclairage sur fond noir)
L'inclusion négative
une intégration négative peut être gaz ou de liquide rempli ou contenir une petite inclusion solide (voir cristal également négatif)
Lecture négative
si la pierre en cours de test sur un réfractomètre a une R.1 dessus de la plage de l'instrument, pas de bord de l'ombre sera vu (sauf celle du liquide de contact)
Non-cristallin
minéraux et autres matériaux sont dits non-cristallin ou amorphe (littéralement, sans forme) quand ils Jack une structure interne atomique ordonnée et une apparence extérieure géométriquement régulière (par exemple, les substances minérales, opale et de verre, ainsi que des matériaux organiques)
Lumière non blanche
lumière non-blanc (c.-coloré) est décrite en termes de sa teinte (ie, la couleur de sa longueur d'onde pré-dominante), la saturation (profondeur ou la force de la couleur dominante) et le ton (ombre-lumière à l'obscurité)
Normal
en optique tous les angles sont mesure de la normale, une ligne imaginaire tracée à angle droit (point 90 où le rayon frappe la surface et non à partir de la surface elle-même
Axe optique
un seul sens de réfraction au sein d'un cristal doublement autrement de réfraction est connu comme un axe optique
Caractère optique
voir la nature optique
Sphère chiffre Optic
une sphère de verre monté sur une courte tige qui agit comme une lentille de condensation pour aider motifs d'interférence à résoudre vus le long d'un axe optique en matériau anisotrope
Optic nature
nature optique d'un minéral: minéraux sont divisés en (caractère optique) uniaxiale, biaxiale et isotrope. Minéraux uniaxiaux et biaxiaux sont subdivisés en ceux qui sont optiquement positive et ceux qui sont optiquement négatif (signe optique)
Signe optique
voir la nature optique
Densité optique
densité optique est une propriété complexe qui se demonstates dans le ralentissement de la lumière. (voir aussi la réfraction)
Les produits biologiques
les produits biologiques sont les matières produites par l'activité des organismes vivants
Orient (la perle)
la brillance de surface irisée des perles de pierres précieuses et de nacre de perle. Elle est causée par une interférence de lumière à films minces (les plaques minces de la couche nacrée) et par diffraction par rapport aux bords des plaques fines
Perles orientales
utilisation de ce terme est limité à décrire perles naturelles présentes dans les mollusques d'eau sait du golfe Persique. Cependant, il a été la coutume plus général du commerce à la classe tous les perles naturelles d'eau salée que oriental
Séparation
séparation est une rupture qui se produit le long d'un plan de fragilisation, plutôt que le long de plans parallèles aux faces du cristal, ou possible
faces cristallines, comme dans le clivage (il est également connu en tant que faux clivage)
Grains de perle
le grain de perle est l'unité standard de perles pesant grain 1 = 0.25 carats (ct = 1grains 4)
Perles
perles sont des formations naturelles sécrétées par inadvertance et sans l'aide d'un organisme humain, à l'intérieur de mollusques. Ils sont composés d'une substance organique (un scléroprotéine nommée conchyoline) et de carbonate de calcium (généralement sous la forme d'aragonite) disposés en couches concentriques, le plus à l'extérieur qui sont pour la plupart nacrée
Pearly
voir le lustre
Pegmatites
roches ignées du gain grossier contenant souvent des minéraux rares, y compris de grands cristaux de pierres précieuses (par exemple, le béryl, chrysobéryl, feldspath, quartz, grenat spessartite)
Phosphorescence
phosphorescence est en effet retardé fluorescence (ie, il est une rémanence). Il est l'émission continue de lumière visible après la source de rayonnement d'excitation a cessé
Photoluminescence
photoluminescence est un terme collectif pour la fluorescence et la phosphorescence. Il est l'effet présenté par certains matériaux de produire de la lumière visible lors de l'exposition à court rayonnement de longueur d'onde (par exemple, les radiations électromagnétiques dans le visible (bleu), l'ultraviolet et des rayons X une partie du spectre)
Repère
petites particules en inclusions. Lorsque ceux-ci sont présents en grand nombre, ils peuvent être décrits comme un nuage et la transparence de la pierre peuvent être altérées
Dépôts de placers
dépôts alluvionnaires sont constitués de concentrations de surface des minéraux précieux de la gravité spécifique élevée (et la durabilité) qui ont formé par altération de la roche mère et, dans la plupart des cas, par la suite été transporté par train ou l'action des vagues
Plan de symétrie
l'un des éléments de symétrie; un plan de symétrie est un plan imaginaire qui divise un corps en deux parties de sorte que chaque partie est la (miroir) image réfléchie de l'autre partie (ie, chaque partie est l'inverse exacte contrepartie de l'autre)
Matières plastiques
un terme général pour un certain nombre de substances synthétiques organiques (habituellement un polymère à base de résine), qui peut être extrudé ou moulé par la chaleur et / ou pression
Jeu de couleurs
le jeu à long terme de couleur décrit la série de couleurs observées lorsque la lumière est réfléchie par des films minces ou de la structure treillis singulier d'opale précieuse. Elle est produite par diffraction (jusqu'à la rupture de la lumière blanche en ses couleurs composantes que la lumière passe à travers une petite ouverture) qui est une forme spécialisée d'interférence de la lumière
Pléochroïsme
pleochroism (littéralement, beaucoup de couleur) est le terme général utilisé pour décrire les différentes couleurs directionnelles qui peuvent être vus dans certaines pierres de couleur qui divisent la lumière (par exemple, sont doublement réfracter) en raison de leur structure cristalline interne. Il comprend dichroïsme (bicolore) et trichroism (trois couleurs)
Polariscope
le polariscope est un instrument se composant de deux unités pour la production de lumière polarisée dans un plan disposé à un étage de rotation entre eux. Les tests de périphériques seulement importante ou non est simple ou double réfraction
Réactions Polariscope
seuls réfraction matériau reste sombre à travers une 360 ° tour. Si le matériau est sous pression interne, il peut montrer anormale (fausse) double réfraction (ADR), généralement sous la forme de bandes ondulées ou des taches irrégulières. Double réfraction pierres taillées d'un seul cristal ont quatre positions de la lumière et de quatre postes de nuit. Agrégats de matériau cristallin ou de DR fortement inclus peuvent apparaître tous la lumière à travers un 360 ° tour. Figure d'interférence dans le cas du matériel DR, si les conditions sont bonnes et une figure d'interférence est noté, il est également possible de déterminer si la pierre est uniaxial ou biaxial. (signe-optique fois avoir trouvé la figure d'interférence, il est alors possible de déterminer si la pierre est positive ou négative à l'aide de
plaques accessoires fournis spécialement à cette fin)
Polycristallin
minéraux qui sont des agrégats de petits cristaux sont appelés polycristallin. Ces petits cristaux peuvent être discernées utilisant grossissement, et parfois par l'œil seul (par exemple, presque tous jadéite jade)
Jumeaux polysynthétiques
voir les jumeaux lammelar
Potch (d'opale commune)
matériau laiteux manque de jeu de couleur, composée de sphères de silice de taille inégale provoquant ainsi la lumière pour être dispersé plutôt que diffractée
Inclusions Protogenetic
inclusions préexistantes: celles qui étaient présentes avant que le cristal hôte ne commence à se former et qui étaient absorbées `` prêtes à l'emploi '' dans ce dernier (par exemple, particules solides et petits cristaux. Elles ont tendance à être éparpillées de manière irrégulière et sont rarement liées au cristal hôte. structure
Pseudomorph
un pseudomorphe (forme fausse) est un minéral qui prend la forme (forme) d'un autre minéral (ou substance organique) en raison de la chaleur et / ou de la pression ou d'un processus chimique, par exemple, oeil de tigre (quartz remplaçant la crocidolite, un minéral amiante); agate de bois (un quartz remplaçant le bois)
Réflexion
la réflexion est le retour par une surface (interne ou externe) d'une partie de la lumière qui tombe sur cette surface. Voir aussi les lois de Snell
Réfraction
la réfraction est le changement de direction dans lequel la lumière se déplace lorsqu'elle passe d'un support à un autre de densité optique différente (sauf en frappant la surface commune des deux supports à 90 °). Lorsque la lumière passe d'un milieu plus rare à un milieu plus dense (par exemple, de l'air dans une pierre), elle est courbée vers la normale, inversement lorsqu'elle passe d'un milieu plus dense à un milieu plus rare, elle est courbée loin de la normale. La densité optique est une propriété complexe qui se manifeste dans le ralentissement de la lumière. Voir aussi les lois de Snell
Indice de réfraction (RI)
RI est un simple rapport comparant la vitesse de la lumière dans l'air à la vitesse de la lumière dans un milieu donné. La norme utilisée pour mesurer l'indice de réfraction est de l'air (strictement vide); ainsi la RI de l'air est considérée comme 1.00
Métamorphique régional
la recristallisation de la teneur en minéraux des roches préexistantes à des températures élevées (700 ° -2000 ° C) et sous pression
Densité relative
Voir gravité spécifique (SG)
Longueurs d'onde résiduelles
longueurs d'onde résiduels sont ces longueurs d'onde non absorbées par le matériau qui se combinent pour nous donner la couleur de perc-eived d'un objet
Résineux
Voir lustre
Rock
une roche constituée de particules minérales qui ont grandi ou ont cimentées par des procédés chimiques ou ont été fusionnées par la chaleur ou de la pression
Saturation
se réfère à la qualité ou l'intensité de la couleur vu dans l'éclat des éclairs de pierres à facettes transparentes
Schiller
Voir éclat
Scintillation
l'éclat; le don hors des courts éclairs de lumière
Sécable
sécable se réfère à la capacité d'être pelé par le couteau avec une coupe lisse des matériaux
Roches sédimentaires
ceux formés par l'accumulation de matériaux (sédiments) provenant de la décomposition physique et chimique de roches préexistantes à la surface de la terre
Perles de rocaille
très petites perles (moins de v. grain / env. 2mm) qui sont naturellement formé dans les tissus mous du mollusque à la suite de l'invasion de grains de sable, des oeufs flottants libres, des parasites ou autres corps étrangers. Perles de semences sont généralement irrégulière et plat, mais quand les rondes rares sont trouvés, ils sont séparés pour une utilisation dans les bijoux. Voir aussi perles Keshi
L'absorption sélective
absorption sélective de la lumière est la suppression ou l'absorption de certaines longueurs d'onde de la lumière passant à travers un objet ou est réfléchie par sa surface. La couleur des résultats matériels des autres longueurs d'onde (résiduels) qui atteignent l'œil
Sheen (ou Schiller)
brillance est une chatoyante ou diffus (étalé) effet de réflexion provoquée par la lumière réfléchie par des inclusions ou des caractéristiques structurelles au sein d'une pierre. Le terme comprend chatoyancy, astérisme, adularescence, aventurescence, opalescence, irisations (labrodrescence et jeu de couleur opale)
Soie (inclusion)
une série de fines aiguilles parallèles (rutile fréquemment)
Réfraction unique
également dénommé isotrope. minéraux qui présentent les mêmes propriétés optiques dans toutes les directions (par exemple, des pierres dans le système cubique et matériau amorphe)
Les lois de Snell de réfraction
quand un rayon lumineux passe d'un milieu dans un autre, il existe un rapport défini entre le sinus de l'angle d'incidence et le sinus de l'angle de réfraction. Le rayon incident, le rayon réfracté et la normale (au point d'incidence) sont tous dans le même plan. Le rapport constant entre l'angle d'incidence et de réfraction de deux milieux tout en contact optique a été appelé par la Snell indice de réfraction (RI)
Perles des mers du Sud
perles de culture géants, de culture des huîtres perlières argent à lèvres avec un diamètre de 12 ou même 16mm. Ces grosses perles blanches valu le nom de la mer du Sud, car ils ont été produits à l'origine par les Japonais en Microne-SIA et de l'Indonésie. Aujourd'hui, ces perles sont plus souvent produite en Australie et de la Birmanie, l'Indonésie, les Philippines, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Thaïlande en tant que sources moins importantes. A ce jour il n'a pas été couronnée de succès une collecte de naissain artificiel des huîtres perlières à lèvres argent, ce qui signifie que l'alimentation des huîtres mères est limité et prix en conséquence haute
Densité (SG)
le SG ou densité relative d'un matériau est le rapport entre le poids d'une substance et le poids d'un volume égal d'eau pure à 4 ° C (densité maximale de l'eau) et à la pression atmosphérique standard. La SG est liée à la composition chimique du matériau ainsi qu'à la liaison inter-atomique (en effet, elle est influencée non seulement par le poids atomique des différents éléments constitutifs mais également par la manière dont les atomes sont placés ensemble)
Spectroscope
un instrument qui sépare un rayon de lumière en ses longueurs d'onde constitutives ou des couleurs du spectre au moyen d'un prisme ou réseau de diffraction. Le spectroscope permet de voir quelles sections spécifiques (lignes ou bandes) ou secteurs (large absorption) de lumière blanche sont absorbés par une pierre précieuse en dispersant ou en étalant les longueurs d'onde résiduelles qui ont été transmis ou réfléchis à partir de la pierre sous test (pas AIL pierres montrent un spectre, et non tous les spectres observés sont de diagnostic, mais des bandes d'absorption peuvent indiquer agent de coloration ou de la présence de certains éléments)
Splintery
voir la fracture
Symétrie
symétrie se réfère à la régularité ou de l'équilibre de la forme de la pierre précieuse à la fois dans la position face vers le haut et de profil
Inclusions syngénétiques
inclusions contemporaines composées de substances qui ont été présentées en même temps que le crystai hôte (par exemple, les matières minérales, les liquides dans les cavités et les fissures de guérison; bandes zonales; inclusions liquides;. traces de la croissance, comme le zonage de la couleur et de la formation double Il est souvent un commandé enchevêtrement entre les inclusions syngénétiques et cristal hôte de sorte que les deux peuvent supporter une relation structurelle régi par des lois cristallographiques
Pierres synthétiques
un produit de synthèse a la même composition chimique, la structure atomique et les propriétés physiques comme son homologue naturel (par exemple, émeraude synthétique, corindon synthétique, etc.)
Ténacité
ténacité ou l'endurance est la résistance d'un bijou à la rupture ou à la fracturation. Elle est liée à la capacité des minéraux à absorber les chocs sans perturbation de la structure interne. Conditions rencontrées à cet égard comprennent cassants, sécable, malléable, souple et élastique
Les films minces
vu sous une lumière réfléchie ces films minces ont un aspect irisé typique d'une fine couche d'huile sur l'eau ou la surface multicolore de une bulle de savon
Triphasé inclusion
une cavité remplie de liquide contenant une bulle et un cristal
Tone
Le ton réfère à la légèreté ou l'obscurité relative perçue (que ce soit d'une teinte ou du blanc au noir)
La réflexion interne totale
la réflexion totale interne se produit où a, des rayons de lumière provenant d'un passage plus dense à un milieu plus rare en formant un angle supérieur à l'angle critique est renvoyée au moyen du condenseur où elle obéit aux lois de la réflexion
Ténacité
voir la ténacité
Les éléments de transition
nom appliqué à certains éléments métalliques qui, en raison de leur structure atomique, l'effet de l'absorption sélective de la lumière en pierres idiochromatic et allochromatic. Ils sont le chrome, le cobalt, le cuivre, le vanadium, le manganèse, le fer, le nickel et le titane
Transmettre
passer (par exemple, la lumière) d'un milieu à un autre; d'envoyer (par exemple, un signal) ou d'envoyer sur (e..g., d'une personne à une autre)
Transparence
la liberté avec laquelle la lumière est passée ou transmis par une pierre. Les différents degrés de transparence sont donnés à titre: transparent (TP) -a objet transparent reflète et absorbe une petite quantité de la lumière qui tombe sur elle, mais permet plus de passer à travers. Un objet vu à travers la pierre apparaît claire et distincte. Sous-transparent (S-TP) -a quantité considérable de lumière est transmise à travers la pierre, mais seulement le contour d'un objet de l'autre côté de la pierre ne peut être distinguée. Sous-translucide (S-TL) -seulement une très petite quantité de lumière peut passer à travers le joyau sur les bords minces. Opaque (0) -ail de la lumière qui tombe sur un objet opaque est soit réfléchie ou absorbée. Pas de lumière passe à travers le matériau, même à bords minces.
Treacle inclusion
une vague de chaleur ou troublé effet follets et des tourbillons de couleur
Cristaux jumeaux
un cristal double est un cristal qui est composé de deux moitiés d'un même cristal ou deux ou plusieurs cristaux de même espèce qui ont une relation cristallographique directement les uns aux autres et ont grandi ensemble d'une manière symétrique (voir jumeaux de contact et les jumeaux interpénétrant)
Deux phases inclusion
une cavité remplie de liquide contenant une bulle ou d'un cristal
Rayons ultraviolets (UV)
ultraviolet signifie-delà du violet. Cette gamme de rayonnement commence avec des longueurs d'onde plus courte que la 400nm de lumière violette
Pierres uniaxiaux
dans les systèmes cristallins hexagonaux, trigonaux et tétragonaux, il y a un axe optique (direction de la réfraction simple): les minéraux appartenant à ces systèmes sont appelés uniaxiaux (dans les pierres uniaxiales, l'axe optique est parallèle à l'axe vertical principal `` c '')
Cellule unitaire
la cellule unitaire de la structure cristalline qui est la plus petite partie d'un cristal qui possède encore les propriétés caractéristiques du cristal est appelée une cellule unitaire. La manière selon laquelle les cellules unitaires sont empilées par nature mère détermine l'apparence externe du cristal
L'inclusion Veil
voir plume inclusion
Lumière visible
la lumière visible est une forme d'énergie rayonnante qui donne lieu à la sensation de la vue. Toute longueur d'onde de rayonnement électromagnétique qui est approximativement entre 400nm 700nm et est visible à l'oeil humain sous forme de lumière
Vitreux
voir le lustre
Central
une longueur d'onde est définie comme étant la distance entre deux pics consécutifs de cette vague
Waxy
voir le lustre
La lumière blanche
lumière blanche (lumière mixte) est composé d'un mélange à peu près égale de toutes les couleurs ou les longueurs d'onde qui composent le spectre visible (et violet rouge, orange, jaune, vert, bleu). La couleur de la lumière varie en fonction de la longueur d'onde dépend. Vagues rouges ont des longueurs d'onde plus longues (les 700 + nm) et cela diminue à travers le spectre de longueurs d'onde au violet, qui ont la plus courte (400nm-propos 1 / 4 la longueur des rayons rouges)
Vitrine
zone transparente de l'intensité de la couleur à faible causée par les fuites de lumière qui permet à l'arrière-plan derrière la pierre pour être vu (lecture par effet)
Zircon auréole
voir l'inclusion auréole
Stries zonal
voir des bandes de couleur